Etes-vous plutôt mélange ou pure origine?

Apprenez en quelques lignes deux méthodes de préparation pour deux sortes de café. Les différences et les subtilités dans les préparations rendent chaque sorte unique.

Le blend

Le mélange est un assemblage de cafés de différentes provenances. Pratiqué par les torréfacteurs, grands et petits, il permet d’harmoniser les saveurs et de proposer un café stable, au gré des récoltes et des climats. En fait, le blend peut être meilleur que les pures origines qui le compose! 

A déguster sous 9 bars de pression avec votre machine automatique, traditionnelle, à levier, cafetière Moka ou en capsules.

Le pure origine

Ce café offre un caractère typé. A l’image du monde du vin, le consommateur de café averti peut reconnaître son terroir, ainsi que le travail effectué dans les cultures et les procédés de séchage des cerises. 

Une méthode douce de préparation - comme le café filtre par immersion (Bodum, french press) ou filtration (MelittaAeropressV60, etc.) - révèle un panel large d’arômes et se consomme plutôt long.

Pure origine, vraiment?

L’exigence de consommer un pure origine d’un unique terroir et d’une variété exclusive est contestable pour une agriculture durable. En effet, le producteur adapte ses variétés aux différentes altitudes de son domaine. Il limite ainsi le risque que sa production soit touchée par une maladie, mais obtient aussi des saveurs équilibrées en mixant les variétés de cerises.